AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Description

Aller en bas 
AuteurMessage
Neisha

avatar

Messages : 40
Localisation : Lupanara

MessageSujet: Description   Jeu 11 Avr - 21:46

Il fallait d’abord trouver un nom, un beau nom… Les termes populaires; bordel, maison close, maison de passe, étaient trop vulgaires aux yeux de Neisha. Il fallait trouver un nom plus discret, moins populaire. Lupanar. Lupanar était un synonyme de maison close, il signifie un établissement offrant le service de prostitués. Par contre, il fallait le modifier un peu pour en faire un nom d’établissement; en ajoutant un –a, par exemple. Les hommes aiment beaucoup les noms finissant en A. Alors, voilà pour le nom; Le Lupanara. Vous direz, d’où vient ce nom… pourquoi un lupanar? Lupa désignait une louve, dans le cas présent, courtisane ou en moins joliment dit, une prostituée. On disait louve, car les prostitués avaient l’habitude, dans la nuit, d’appeler leur client, en image à la louve qui hurle à la lune. Lupa fait aussi référence à la louve évocatrice de la bestialité sexuelle, la voracité de la louve contrairement au mâle principalement oral (en mangeant leur proie) en image au plan sexuel, lorsqu’elle dévore avec sa bouche lors d’accouplement stériles.
De l’extérieur, personne ne saurait dire au premier coup d’œil que cette maison est l’antre de plaisirs coupables. Elle semble tout avoir d’une maison normale; deux étages, des lucarnes à toutes les fenêtres, grand escalier menant à l’immense porte principale, peinture sombre, le tout dans une allure chic et luxueuse. Lorsqu’on gravit les escaliers, on se trouve devant une grande porte en chêne massif ayant une fenêtre carrée agrémentée d’un rideau en dentelle noire permettant aux habitants de voir qui sonne à la porte avant d’ouvrir. Par cintre, toutes les autres fenêtres de la maison étaient à l’épreuve de la lumière du soleil; pour les clients nocturnes qui se feraient prendre et pour Neisha elle-même.
Lorsqu’on entre, on se trouve immédiatement dans le grand salon, là où on comprend qu’on ne se trouve pas dans une maison ordinaire... Il y a plusieurs fauteuils de style romain, des coussins par terre, un beau piano en bois et dix prostituées, assises sur les fauteuils parlant en attendant les clients. Aussitôt un client franchissant la porte, elles se levaient toutes, montrant leurs plus beaux attributs permettant au client de choisir sa proie idéale.
Les lieux de débauches… Toutes les filles avaient leur chambre au premier étage. Les chambres faisaient suite au grand salon dans un corridor sans fin. Les dix chambres étaient semblables; un grand lit au centre de la pièce, un fauteuil au bout du lit. Elles étaient un peu moins chiques que le reste de la propriété, mais après tout, il s’agissait de chambres de prostituées. Les clients ne venaient pas vraiment pour remarquer les boiseries et le décor de la place!
À côté du salon, à la droite, se trouvait la cuisine, dans laquelle il y avait une grande table, assez grande pour que tout le monde puisse manger en même temps. Il y avait un four à bois de grande taille, une chambre froide au bout de la cuisine à gauche et à droite un immense garde-manger. La cuisine dont toute bonne rêverait d’avoir, car tout y était accessible et bien rangé.
Au bout du grand salon se trouvait un escalier en bois de chêne massif qui menait au deuxième étage qui était strictement réservé à Neisha. Aucune prostituée ou client n’avait le droit d’y monter. Le client risquait la mort pour y avoir monté et la prostituée risquait la porte. La chambre de Neisha se trouvait à la gauche de l’escalier et quand on ouvrait la porte, on ne pouvait que pousser un soupir de fascination face à la luxure de la place. Il y avait un grand lit nappé de draps luxueux aux couleurs chaleureuses. Le lit était couvert de coussins en soie, Neisha adorait le confort des coussins. La pièce était la plus grande de la maison alors, il y avait dans un coin un petit salon qu’elle c’était aménagé avec une petite table basse ronde et deux beaux fauteuils en cuir noir. Dans l’autre coin de la pièce se trouvait une garde-robe rempli de très belles robes, d tous les modèles, toutes les couleurs. Neisha adorait être bien habillée. À côté de la porte de la garde-robe se trouvait une maquilleuse muni d’un grand miroir rond, c’est à cet endroit que Neisha monte son chignon, se met un peu de poudre sur le nez pour ce faire belle. Au bout de son lit se trouvait un fauteuil sur lequel Neisha se déshabillait avant d’aller au lit.
À côté de la chambre de Neisha se trouvait une autre chambre, très semblable à la sienne. Il n’y avait personne qui l’habitait et elle n’y allait jamais. À la droite de l’escalier se trouvait un grand salon très sombre muni d’un foyer et d’une porte qui menait sur un petit balcon dehors à l’arrière de la propriété. Neisha n’allait pas souvent dans ce salon, car elle se sentait bien seul dans cet immense espace. Elle allait par contre sur le balcon s’assoir à la tombée de la nuit, pour entendre les bruits de la nuit, voir le clair de lune. Dans la cour arrière de la propriété, qui était toute petite, se trouvait anciennement un jardin, mais comme Neisha ne sortait pas le jour, elle ne s’en occupait pas. Toutes les plantes qui s’y trouvaient ont trouvés la mort. Il ne restait plus que des tiges desséchées.
Vous avez pas mal fait le tour du Lupanra, à vous d’y entrer pour en découvrir plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Description
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description de Kii - Panda terre lvl 143 - Jiva
» Description RP
» Description des personnages
» Description des jeux
» Description du forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie ::  :: Hôtellerie et Service :: Lunapara-
Sauter vers:  
Google